Aa Aa+ Imprimer la page Contactez-nous

Quoi de neuf ?

01/01/2018

   Cette rubrique vous signale les nouveaux contenus et fournit des liens d'accès direct vers...

› En savoir plus

› Voir toutes les actualités

Pommier

Pommier
PommierPommierPommierPommierPommierPommierPommierPommierPommierPommier

Le pommier est un arbre du genre botanique Malus dont le fruit est la pomme. Il comprend plusieurs dizaines d'espèces et plus de 20.000 variétés. La plupart sont cultivés pour leur fruit, mais certains le sont à titre ornemental, souvent appelés "pommiers à fleurs" ou "pommier d'ornement"

Origine

Asiatique

Famille

Rosaceae

Forme

On peut lui donner différentes formes : palmettes, cordons, gobelets, moyennes ou hautes tiges, haies fruitières.

Les espaliers, les gobelets, les haies fruitières doivent être taillés tous les ans. Les moyennes et les hautes tiges se contentent d’un élagage, nécessaire pour une bonne pénétration de l’air et de la lumière.

Feuillage

Caduc

Fleurs

Petites, légèrement roses

Fruits

CUEILLETTE : août à novembre. Lorsque la pomme se détache quand on la relève avec la main ou quand on lui fait faire un demi tour, elle est bonne à cueillir.

 

CONSERVATION :

- dans un local bien aéré, peu éclairé, à basse température, protégé du gel,

- dans des cagettes superposées.

Le mûrissement des pommes produit de l’éthylène. Si ce gaz n’est pas évacué par l’aération, il accélère le mûrissement des autres.

Pour une bonne conservation, il faut les cueillir un peu avant maturité (une dizaine de jours).

Hauteur

5 à 10 m

Floraison

Au printemps

Plantation

Choisir ses variétés en tenant comte de la pollinisation et des périodes de maturité souhaitées. Reine des reinettes, Golden, Cox-orange, … sont de bonnes pollinisatrices.

La plantation se fait de novembre à mars, à racines nues. La plantation en novembre-décembre est préférable : le jeune plant a, ainsi, le temps de s’installer avant le départ de la végétation au printemps.

Faire un trou de 5Ox50x50cm, plus si le terrain est rocheux ou très argileux. Si la terre est médiocre, il est bon de la remplacer par une bonne terre de jardin.

Fertiliser avec un engrais de fond phospho-potassique.

Tuteurer le jeune plant, laisser une cuvette autour et arroser abondamment même s’il pleut pour chasser les poches d’air et assurer l’adhérence de la terre aux racines. Si le temps est sec, arroser très régulièrement la première année.

Pailler la surface autour du pied, pour freiner l’évaporation.

Taille de plantation : couper proprement les racines blessées et réduire proportionnellement la partie aérienne. Tenir compte de la forme prévue pour l’arbre.

Pralinage : avant de mettre en terre, tremper les racines dans une boue argileuse ou dans un pralin vendu dans le commerce.

Sol

Aime un terrain plutôt acide à P.H. de 6 à 6,5 mais supporte la neutralité,

Supporte les terrains lourds et argileux, mais n’aime pas l’eau stagnante,

Demande une fumure riche en Acide Phosphorique et surtout en Potasse. Un excès d’Azote le conduit à faire du bois aux détriments des fruits,

Le BORE est un oligo-élément particulièrement important. Une carence en bore conduit à des pommes liégeuses. On peut le trouver en jardinerie sous la forme d’un composé appelé "Borax"

Exposition

Ensoleillée

Multiplication

Par bouturage et greffage

Entretien

Paillage au pied pour réduire l’évaporation d’eau en été et pour réduire la pousse des mauvaises herbes en toutes saisons.

Traitements préventifs à la bouillie bordelaise, contre les maladies dues à des champignons (tavelure, moniliose, rouille …)

- à la fin de la chute des feuilles, en automne,

- au gonflement des bourgeons, au début du printemps,

- à la chute des pétales.

Traitement d’hiver à l’huile blanche (avec éventuellement addition de malathion) pour asphyxier les parasites qui hivernent dans les écorces.

Mise en place du piège à carpocapses (ver des pommes, poires,…) dès les premières journées chaudes fin avril ou début mai.

Surveillance du piège tout l’été, et traitements éventuels si un nombre important de ces papillons est capturé (ex. 5 en une semaine). Il existe des produits chimiques (bifenthrine, cyperméthrine, deltaméthrine, malathion,) et des produits biologiques (bactospéine, roténone, carpovirusine).

La bifenthrine est également efficace contre les acariens ; le malathion est efficace aussi contre le puceron lanigère. Mais on peut aussi détruire le puceron lanigère en passant de l’alcool à brûler, au pinceau, sur les colonies. Asperges et œillets d’Inde les éloigneraient quelque peu.

Roténone, bifenthrine, cyperméthrine, deltaméthrine, malathion, sont aussi efficaces contre les pucerons.

Traitements éventuels contre la tavelure , la moniliose, la rouille …. Produits utilisables :manèbe, mancozèbe, fenbuconazol,…

Il existe aussi des produits composés permettant de lutter à la fois contre les insectes, les acariens, les maladies, simplifiant donc les traitements.

Pincements et Eclaircissage des fruits en juin. Ne laisser qu’une douzaine de fruits par mètre de charpentière, une quinzaine si l’arbre est très vigoureux.

Arrosages : Si le temps est sec, il faut arroser, au pied, au goulot ou installer un système de goutte à goutte.

 

LE GREFFAGE se fait facilement et est nécessaire pour la reproduction d’une variété donnée.

Les porte-greffes se multiplient par semis, marcottage en cépée et plus rarement par bouturage.

Les francs, issus de semis, conviennent pour les formes hautes. Pour les formes basses, il existe :

- M7 ; Pajam de faible vigueur,

- M26; E.M.106 de vigueur moyenne.

 

FERTILISATION :

- Compost bien décomposé, en automne, mélangé au sol par un griffage, en évitant de blesser les racines,

- Engrais organique bien équilibré (ou engrais complet de synthèse) en automne ou au printemps. Il existe des engrais organiques en granulés, faciles à utiliser. On peut les introduire dans des trous forés à 20cm avec une barre à mine, au niveau des extrémités des branches qui correspondent aussi, approximativement, à l’extrémité des racines.

- Ex. d’équilibre : 5(N) ; 3(P) ; 7(K). Cet équilibre convient si les pommiers sont plantés dans le potager.


TAILLE :

Période favorable : janvier, février, début mars.

Un pincement en juin, un autre éventuellement en juillet sont utiles, surtout si l’arbre est vigoureux.

 

Revenir