Aa Aa+ Imprimer la page Contactez-nous

Quoi de neuf ?

01/01/2018

   Cette rubrique vous signale les nouveaux contenus et fournit des liens d'accès direct vers...

› En savoir plus

› Voir toutes les actualités

Gaura

Gaura

Cette vivace, de la famille des oenothéracées est peu exigeante, de culture facile, une des plantes les plus florifères de plate-bande.

Elle ne vit pas très longtemps mais se ressème facilement. On la cultive souvent comme une plante annuelle.

Origine

Amérique du Nord

Famille

Onagracées

Forme

Dressée - très aérée - tige souple s’appuyant sur des plantes voisines.

Feuillage

Fin - allongé, persistant en climat doux, vert sombre.

Fleurs

Gracieuses, blanches ou roses, semblables à de petits papillons au sommet de tiges hautes et très fines.

Hauteur

60 à 100 cm - étalement sur 60 cm.

Floraison

De mai à octobre. Pour prolonger la floraison, tailler à la cisaille l’extrémité des tiges défleuries. Bien arroser. De nouveaux boutons se formeront en 10 jours.

Plantation

Avril-mai. Pour avoir des fleurs toute l’année, semer au chaud en février ou mars, repiquer en godets et planter en mai à l’extérieur, ou acheter de jeunes plants en avril-mai.

Sol

Ordinaire, plutôt léger, bien drainé en hiver.

Exposition

Chaude et lumineuse. Supporte l’ombre le matin.

Multiplication

Chaque plante disparaît en 3 ou 4 ans, mais se ressème naturellement. Les feuilles des jeunes plants sont tâchées de rouge.

Entretien

Arroser généreusement à la plantation, limité ensuite aux périodes les plus sèches - engrais inutile.

Apport de compost au printemps, paillage en hiver.

Association

Le gaura rose avec des agapanthes bleues. Placer le gaura blanc en fond de massif pour alléger une plantation de rosiers par exemple.

Parfaits en compagnie de lavatères arbustives, de sauges aussi légères, ou dans un parterre d’ostéospermum.

Variétés
  • La plus courante : «lindheimeri» fleurs blanches
  • La variété «  siskiyoun pink » présente des boutons presque rouges et une fleur rose qui pâlit en fanant. La planter à l’ouest à mi-ombre pour lui conserver son éclat.

Revenir